Énergie zéro-carbone

S’appuyant sur le déploiement à grande échelle des énergies renouvelables, intermittentes et difficilement prévisibles par nature, la transition énergétique induit un besoin croissant de flexibilité et stockage pour stabiliser les réseaux et répondre à la demande des marchés.

L’hydrogène, maillon indispensable pour réussir la transition énergétique

En complément des solutions de stockage d’électricité « traditionnelles » (STEP, batteries…), pour assurer efficacement un stockage (sous forme gazeuse ou liquide) et une valorisation massive des surplus d’électricité renouvelable, le recours à l’hydrogène apparaît comme une solution indispensable, flexible et compétitive.

L’hydrogène est le seul vecteur énergétique permettant le stockage des surplus d’électricité et leur valorisation à travers de multiples applications : industrie, mobilité, énergie.

Source : « Étude prospective : développons l’hydrogène pour l’économie française », AFHYPAC, 2018.

Utilisé comme fluide dans les procédés industriels, transformé en carburant propre pour des véhicules zéro émission, ou utilisé comme vecteur de stockage et de flexibilité pour les réseaux électriques et de gaz : l’hydrogène zéro-carbone, produit par électrolyse de l’eau à partir d’électricité renouvelable, tient une place centrale dans le nouveau panorama énergétique.

Cette capacité d’adaptation multi-sectorielles, et la possibilité de couplage intersectoriel (ex. : une application hydrogène industriel couplée à une station hydrogène pour alimenter des besoins de mobilité zéro émission) comptent parmi les atouts clés de l’hydrogène.

L’hydrogène ne génère aucune émission de particules polluantes ou de carbone au point d’utilisation, participant ainsi à la décarbonation de tous les pans de l’économie et à l’émergence d’un modèle de société plus neutre en carbone. Il est désormais intégré dans un nombre croissant de feuilles de route gouvernementales, et à travers la structuration de coalitions internationales.

D’après le Hydrogen Council1, l’hydrogène pourrait ainsi représenter jusqu’à 20 % du total de l’énergie finale consommée en 2050 (« Hydrogen scaling up – Novembre 2017), et contribuer à réduire de 6 Gt les émissions annuelles de CO2. Les marchés liés à l’hydrogène et ses technologies représenteraient 2.5 trillons de dollars par an, et 30 millions d’emploi globalement.

Étude Hydrogen Council « Scaling Up”, novembre 2017

Industrie, mobilité, énergie : les marchés adressés par McPhy sont au cœur des enjeux environnementaux, économiques et sociétaux de la transition énergétique actuellement en marche partout dans le monde.
Grâce à ses équipements de production et de distribution d’hydrogène, McPhy est idéalement placé pour devenir un acteur incontournable du marché.

Comment produit-on l’hydrogène ?

L’électrolyse de l’eau est une technologie “propre” pour produire de l’hydrogène décarboné.

Principal composant du Soleil, l’hydrogène est « l’élément le plus abondant de l’univers ».

Il n’existe cependant pas à l’état naturel (sous forme de gisement) ; il est nécessaire de le produire, c’est pourquoi on parle de vecteur énergétique.
Sur Terre, la source la plus commune d’hydrogène est l’eau, qui combine atomes d’hydrogène et d’oxygène. La technologie de l’électrolyse McPhy crée une réaction électrochimique entre eau et électricité pour isoler l’atome d’hydrogène.

Focus technologique

Comment fonctionne un électrolyseur McPhy ?

Eau + Electricité = Hydrogène
Eau + Electricité renouvelable = Hydrogène renouvelable ou “Hydrogène propre”

Pour en savoir plus sur la technologie électrolyse, rendez-vous sur notre page “électrolyseurs”.

Basé sur les énergies renouvelables (EnR), l’hydrogène vert contribue à la mise en œuvre de systèmes énergétiques :

  • Décarbonés : couplage avec les EnR, zéro CO2 et zéro particule,
  • Décentralisés : production et utilisation de l’énergie en local,
  • Optimisés : valorisation des surplus de production, gestion intelligente des réseaux.

1Le « Hydrogen Council » est une initiative globale qui regroupe plus de 80 entreprises internationales (janvier 2020) leader de l’énergie, des transports, et de l’industrie pour partager leur vision et ambition pour l’hydrogène comme accélérateur de la transition énergétique. Ces entreprises génèrent collectivement un chiffre d’affaires de 1300 milliards d’euros et emploie 2,06 millions de personnes dans le monde.

Vous avez un projet ?

Notre équipe est à votre écoute
et étudie avec vous les opportunités que l’hydrogène peut vous apporter.

Contactez-nous !